Compte twitter de @VilleVerson          Traduction en anglais   Traduction en anglais   Traduction en anglais     

A A A

logo

Victor Hunger

Victor Hunger, né à Le Dezert (Manche) en 1856, est mort à Paris en 1935. Il fit des études de droit et devint avocat stagiaire à Caen. Il exerça ensuite à Paris. Mais il était habité de deux passions : les chevaux et l’histoire.

Il contribua, dès sa fondation, aux activités de la « Société d’encouragement à l’élevage du cheval français de demi-sang » dont il devint le secrétaire général en 1899.

Livre Histoire de Verson par Victor Hunger

Il y consacra beaucoup de temps et d’énergie notamment quand le champ de course de la société du demi-sang déménagea à Vincennes, ou lors de l’acquisition du siège rue d’Astorg à Paris. Mais il avait surtout de l’intérêt pour l’histoire, et surtout l’histoire locale.

Il venait depuis longtemps passer ses vacances à Verson, rue des Monts, dans la maison située face à l’entrée de Sainte-Marie (Maison de Retraite).

Historien averti et membre de la Société des Antiquaires de Normandie, il fit des recherches approfondies sur sa commune de prédilection et rédigea une « Histoire de Verson » publiée en 1908.

Il s’agit d’une somme de renseignements qui reprend tous les documents locaux, tous ceux retrouvés à Caen ou ailleurs traitant du sujet, et s’appuie sur des références historiques répertoriées et peu suspectes d’inexactitude.

Peu de choses sont oubliées et le travail acharné de fourmi pour y aboutir dut être considérable. Son ouvrage sert toujours de référence à beaucoup.

C’est dans ses écrits que nous avons puisé et même pillé sans vergogne les renseignements sur ce qui précède le XXème siècle dans la présente brochure. Malheureusement, « L’Histoire de Verson », publiée à Caen chez E. Brunet à 500 exemplaires, est devenue introuvable. Une rédaction en fac-similé, allégée de ses annexes, a été réalisée en 1992.