Compte twitter de @VilleVerson          Traduction en anglais   Traduction en anglais   Traduction en anglais     

A A A

logo

L’église

Eglise de Verson vue du ciel

Eglise de Verson vue du ciel © F Monier

L’église et ses dépendances immédiates appartenaient à l’évêché de Lisieux.
Elle faisait partie de l’exemption dite de Nonant (l’exemption est une portion de territoire dans un diocèse, ici celui de Bayeux, appartenant à un autre diocèse, celui de Lisieux).

De l’église Saint-Germain de Verson dépendaient deux prébendes (revenus provenant surtout des dîmes de la paroisse) qui étaient allouées à deux prébendiers (le plus souvent des chanoines). A charge pour eux d’entretenir l’église et de payer la portion congrue aux curés de la paroisse (un par prébende).

Le reste des terres de Verson appartenait à l’abbaye du Mont-Saint-Michel par l’intermédiaire de la Baronnie de Bretteville-sur-Odon. Ceci depuis le don de la duchesse Gonnor, femme de Richard Ier de Normandie, en 1015, des terres qu’elle avait reçues auparavant en douaire.

C’est Richard II qui rétrocédera ensuite l’église et ses dîmes à l’évêché de Lisieux. Certaines de ces terres avaient été vendues, d’autres affermées et tous ces biens furent confisqués à la Révolution et vendus aux enchères comme biens nationaux.

L’église de Verson est classé au titre des monuments historiques depuis le 21 mai 1910

Intérieur de l'église de Verson

Intérieur de l’église de Verson