Vie pratique

Seuil de vigilance sécheresse

Le 30 avril 2021, la préfecture a déclenché le seuil de vigilance sécheresse. Il prescrit des mesures de surveillance et de sensibilisation des usages de l’eau sur l’ensemble du département du Calvados.

Le bilan pluviométrique mensuel a été très contrasté durant l’hiver 2020-2021 dans le Calvados, avec des mois d’octobre, décembre et janvier très pluvieux mais avec des mois de novembre, février et surtout mars nettement plus secs.

Le bilan pluviométrique de mars 2021 a par exemple été déficitaire de 53 % sur l’ensemble le Calvados.

De plus, le bon ensoleillement et les températures maximales remarquablement élevées de la fin février ont contribué à un assèchement plus rapide des sols.

En conséquence, certains cours d’eau situés à l’ouest du département présentent aujourd’hui des débits très faibles et plus de la moitié des nappes phréatiques du Calvados présentent des niveaux modérément bas à très bas.

Fasse à cette situation préoccupante, il est fait appel à la responsabilité et au sens civique de tous les usagers (particuliers, collectivités, entreprises, agriculteurs) pour faire un usage raisonné et économe de l’eau.

La population, les collectivités, et les entreprises sont invitées à limiter volontairement leur consommation d’eau en adoptant des attitudes économes en eau et donc à :

  • éviter entre 9 h et 19 h l’arrosage des pelouses, des esapces verts publics et privés, des jardins, des satdes, le lavage des voiries, des terrains de golf, des pistes hippiques, le remplissage des plans d’eau de loisirs à usage privé, des piscines à usage personnel et des mares de gabions
  • éviter le nettoyage des bâtiments , hangars, locaux de stockage en dehors des nécessités de salubrité publique
  • anticiper dans la mesure du possible les travaux consommateurs d’eau, les travaux en rivière, les manœuvres des ouvrages hydrauliques, les vidanges de plans d’eau et la mise en service de nouveaux forages, pompages et retenues d’eau destinés à d’autres usages que l’alimentation en eau potable
  • privilégier la réutilisation des eaux de pluie plutôt que l’utilisation du réseau public d’eau potable
  • réduire les consommations d’eau domestiques
  • privilégier le lavage des véhicules dans des stations de lavage avec recyclage d’eau

(s’ouvre dans un nouvel onglet) »>L’arrêté préfectoral du 30 avril 2021 >